• Accueil
  • Mes petits gestes green – Simples à réaliser au quotidien

Mes petits gestes green – Simples à réaliser au quotidien

Il me tardait de vous partager ma liste de mes petits gestes green, ceux que je fais dans ma vie quotidienne, ultra simples à mettre en place. Je vous emmène sur la planète green, où il fait bon vivre, promis.

Mes petits gestes green – Simples à réaliser au quotidien

Voir la vie en green

Green par ci, Green par là. Vous n’avez pas l’impression d’entendre ce mot tout le temps ? On ne voit plus la vie en rose maintenant, on voit la vie en green. Mais c’est quoi « être green » ? C’est tout bêtement être écolo. Mais, pour ma part, je n’apprécie pas vraiment ce terme, noyé désormais sous un tas d’étiquettes plus ou moins péjoratives les unes que les autres, et politisées. Je préfère dire green !

Mes premiers gestes green

J’avais hâte de vous partager cet article pour trois raisons. Premièrement, il vous permettra de vous donner des petites idées qui s’avéreront – je l’espère ! – inspirantes pour vous. Deuxièmement, il me boostera encore plus. J’ai envie que,  dans un an, lorsque je relirai cet article, je me dise : « Oh j’étais une petite joueuse à l’époque ! Depuis la liste s’est bien allongée… ». Enfin, j’espère que VOUS m’inspirerez à votre tour en partageant vos petits gestes green du quotidien.

Depuis quelques années, la réflexion et les actions au sujet de l’environnement ont germés et m’ont permises de mettre en place quelques petits gestes simples, parfaitement intégrés dans mon quotidien. Aujourd’hui, je prends plaisir à faire mes courses en vrac, utiliser mes jolis sacs en tissu pour remplacer les sacs plastiques proposés dans les boutiques, me démaquiller avec des cotons lavables, etc. Et tout va bien, je vous assure. Je me sens bien plus responsable ainsi !

« Le respect de l’environnement ! » « Pardon, le respect de quoii ? »

Je n’ai pas toujours été sensible au respect de l’environnement. A l’âge de 6 ans, je me souviens jeter mes papiers de gâteaux de goûter dans la cour de récré (!) (bon, ça ne se faisait pas vraiment déjà à l’époque, ce geste nous valait très certainement une punition s’il était vu des instits, mais n’empêche que je n’avais aucun scrupule à le faire)(oh la rebelle). Je trouve cela tellement honteux aujourd’hui – ALALA – et serai incapable de refaire la même chose (oui, rassurez-vous).

Je vous donne cette anecdote pour dire que nous avons tous un rapport différent avec l’environnement et que celui-ci peut changer en fonction de votre sensibilité, vos lectures, vos rencontres, votre environnement professionnel, etc. Vous n’avez jamais suivi une voiture de laquelle les passagers jetaient des détritus par la fenêtre ? (Le trognon de pomme ça ne compte pas, vous avez compris…). Lorsque cela m’arrive, je reste sciée. Je ne comprends pas. Mais pourquoi font-ils (osent-ils) ça ? C’est tellement illogique (et carrément con).

Et si on se bougeait ?

Certains sont sensibilisés au respect de l’environnement, mais ne font rien. Et si on se bougeait un peu ? C’est vrai quoi, changer quelques petites habitudes au quotidien n’altèrent pas négativement la vie. Si chacun réalisait ces petits gestes green, je peux vous dire que Mme la Planète serait un peu rassurée de voir les esprits (enfin) s’éveiller pour la respecter à la hauteur de ce qu’elle mérite !

Depuis que j’ai lu le livre de Pierre Rabhi, Vers la Sobriété Heureuse, j’ai souvent cette phrase en tête, qui martèle mon petit esprit de citoyenne responsable : « Faut-il encore et encore le redire ? on ne peut appliquer à une planète naturellement limitée un principe artificiel illimité ». Et oui… Quand on regarde notre mode de vie, nous les humains en généal et nous dans notre petite vie personnelle, n’avons-nous pas des responsabilités à prendre dans un tel contexte ? A ce stade, je crois que la réponse est évidente… Bien sûr que nous devons bouger.

L’idée, ce n’est pas (forcément – après vous faites comme vous voulez) de vivre en autarcie loin de tout dans une cabane sans électricité au fin fond d’une forêt  mais bien de prendre conscience que chacun, à son échelle, peut faire ce genre de petits gestes green, comme une main tendue vers la Planète (ou un pas de Géant, si vous préférez la métaphore du pied). Chacun peut agir, et c’est bien là l’essentiel.

Prêts ? Feu ! Agissez !

Ces petits gestes green du quotidien, je vous les partage en toute modestie, espérant que vous aurez envie, à votre tour, de mettre un pied à l’étrier de l’action, afin de protéger, à votre manière, notre chère planète Terre… Peut-être en faites-vous déjà beaucoup, peut-être avez-vous envie de vous lancer… La seule chose que j’espère c’est que cet article vous inspire et vous pousse à avancer vers un chemin plus responsable.

MES PETITS GESTES GREEN

*Gestes green testés et approuvés !

> Dans la cuisine

  • Garder les pots en verre pour conserver vos denrées alimentaires au frigo ou réchauffer les aliments au micro-ondes ou encore faire vos courses dans un magasin de vrac.
  • Eviter d’acheter des produits tout préparés, souvent sur-emballés. Misez sur les aliments bruts, que vous prendrez plaisir à cuisiner, plus sains et plus respectueux de l’environnement (moins d’emballages, bio et/ou local de préférence).
  • Organiser les menus de votre semaine, afin d’éviter le gaspillage alimentaire. Retrouvez mon article « Comment planifier ses menus pour la semaine ».
  • Acheter grand format intelligent (si possible). Par exemple, je préfère acheter un grand pot en verre de compote plutôt que des pots en plastique de compote (je sais que ce ne sera pas perdu !).
  • Faire le tri (poubelle jaune, détritus et verre – a minima). Pensez au compost si vous avez la chance d’avoir un jardin.
  • Limiter sa consommation de viande.
  • Remplacer l’éponge par une brosse à vaisselle en bois avec tête de rechange (moins de 1€50 la tête de rechange). Cela permet de nettoyer sa vaisselle sans la rayer et de limiter les déchets en éponge, non recyclable.

> Au bureau

  • Transporter ses snacks dans des petits pots refermables et réutilisables (fruits secs et graines en vrac, gâteaux, etc), plutôt que dans du papier alu.
  • Transporter son eau dans une thermos, plutôt que d’acheter des bouteilles d’eau en plastique (perso, je ne quitte pas ma thermos Wandertea, qui est bien plus stylée qu’une bouteille d’eau, il faut avouer ;-)). 
  • Réutiliser le verso des feuilles imprimées (si vous continuez d’écrire beaucoup comme moi…).
  • Emmener sa tasse au bureau, ce qui évite d’utiliser des gobelets en carton ou en plastique (même si ces derniers sont recyclés, c’est déjà bien, mais il faudra bien les jeter de nouveau, et c’est bien là le souci…).

> Dans le salon

  • Récupérer de jolis pots en verre pour en faire des vases stylés.
  • Acheter ses livres de seconde main (je le fais de plus en plus, c’est top de donner une seconde vie à ce genre d’objet).

> Dans la salle de bain

  • Utiliser des produits de beauté bio et naturels, de préférence, fabriqués dans un rayon kilométrique relativement limités (exemple : Lavera, Lulu & Boo, etc).
  • Privilégier des contenants  grands formats (gel douche, shampooing) et utiliser des flacons réutilisables pour vos voyages ou pour le sport.
  • Se mettre à la cosmétique solide (shampooing, savon pour le corps, etc).
  • Utiliser des brosses à dents avec tête de rechange (trouvés en BioCoop) ou mieux des brosses à dents 100% biodégradables.
  • Utiliser des cotons à démaquiller lavables. 
  • Limiter sa consommation de cosmétiques pour éviter le gaspillage. Vous connaissez l’huile de coco multi-usages ?
  • Utiliser une coupe menstruelle.
  • Fabriquer soi-même son gommage pour le corps.
  • Limiter sa « consommation » de vernis à ongles. J’en mets toujours sur les ongles de pieds, mais j’ai arrêté d’en poser systématiquement sur les ongles des mains. Je gagne un temps fou (à l’enlever, en remettre, le retoucher, etc) et ça limite aussi grandement ma consommation de cotons. Je me réserve cette coquetterie pour les événements qui le méritent vraiment (nah). C’est joli des ongles naturels bien soignés.
  • Penser huiles essentielles pour soigner les petits maux du quotidien (rhumes, ballonnements, troubles du sommeil, stress, etc).

> Dans le dressing

  • Réfléchir trois fois avant d’acheter (on l’a tous fait cet achat coup de cour sur la veste à pois violet et jaune – ou autre – que l’on a porté qu’une seule et unique fois pour l’anniversaire de Momo – ou autre – ce qui est vraiment triste pour cette pauvre veste qui ne demandait qu’à être aimé porté…).
  • Privilégier les matières brutes et nobles. J’entends le coton, par exemple. Des pièces en 100% coton, c’est aussi la garantie de ne pas se retrouver avec un t-shirt qui devienne brassière après un premier tour en machine….
  • Dans la même idée, acheter des vêtements fabriqués éthiquement et de qualité. Avec le temps et les différentes propositions des marques, on en sait plus le vrai prix des choses (c’est le cas aussi bien pour le secteur vestimentaire, qu’alimentaire). Acheter cher, ne donne aucunement la garantie d’une pièce de qualité et éthique. Tout est une question d’équilibre. Personnellement, je préfère investir davantage dès le départ, pour une pièce qui me durera plus longtemps, qu’elle soit neuve ou de seconde main… (Vous pensez vraiment que le manteau hyper tendance à 7,92 euros vendu sur l’eshop chinois « Elle est dedans » fera long feu ? Et sentira bon, et a été fabriqué éthiquement, avec des matières conçues respectueusement de l’environnement – il y a un minimum… Pas certaine. Ce mode de consommation ne m’intéresse pas en tout cas). 
  • Vendre / donner les vêtements que vous ne souhaitez plus porter. 

> Point ménage

  • Fabriquer son propre nettoyant multi-usages : eau + vinaigre blanc. Ce mélange est vraiment magique (oui oui). Il convient aussi bien pour nettoyer les sanitaires, la salle de bain, le sol,  faire le ménage… Ok, ça ne sent pas la Fête des Fleurs ou la Fraîcheur Lavande de Provence de Monsieur au crâne chauve, mais, rassurez-vous, l’odeur de vinaigre ne reste absolument pas.
  • Utiliser des chiffons microfibres, lavables et réutilisables, plutôt que du sopalin.
  • Utiliser un aspirateur sans sac, pratique à l’usage et 0 déchet.
  • Fabriquer sa lessive maison.

> Point courses

  • Refuser les sacs proposés en magasin et prévoir toujours ses sacs en tissu avec soi (dans son sac à main et dans sa voiture). 
  • Utiliser des petits sachets en tissu pour le vrac (ou des récipients en verre, pour les magasins qu’ils l’acceptent).
  • Refuser les tickets de caisse quand ces derniers sont inutiles (peu d’enseignes utilisent les tickets de caisse numériques quand même – il y a du boulot encore sur ce point !).
  • Acheter local et/ou bio au possible.

> Sur la route

  • Prévoir sa thermos d’eau/café/thé…
  • Penser covoiturage, notamment pour les longs trajets.

> Vie pratique

  • Coller une étiquette « Stop Pub » sur sa boite aux lettres (vous gagnerez un temps fou à ne pas éplucher la publicité… souvent inutile).
  • Penser à faire le nécessaire pour bénéficier de la dématérialisation des factures, bulletins de paie, etc.

Et demain ?

Comme je vous le disais, j’aimerai trop relire cet article dans un an et me dire « Wah, j’ai fais tellement de progrès ». Alors dans ma TO DO list, voici quelques points sur lesquels j’aimerai avancer :

  • Composter mes détritus (quand j’habiterai sous le toit d’une maison avec jardin – soon).
  • Adopter une conduite plus économique donc moins polluante.
  • Continuer de trier dans ma tonne de newsletters reçues chaque jour dans ma boîte de messagerie en ligne et faire un tri dans mes mails (afin d’éviter la surcharge des serveurs web).
  • J’aimerai bien aussi agir dans le nettoyage des plages. J’ai toujours habité près de la mer, et je suis tellement choquée de voir tous ces détritus échoués sur la plage ou coincés dans les rochers. J’allais vous demander si vous connaissiez une asso mais je me dis que je peux très bien aller toute seule comme une grande avec ma pince et mon sac poubelle en fait (ou un seau, c’est un peu plus zéro déchet ahaha). Après, si vous avez des asso à recommander, n’hésitez pas à partager, c’est toujours plus sympa de faire ça à plusieurs !

Débutante, je suis sûre que vous aussi, vous avez pleins d’autres astuces green à partager ! Je serai ravie que vous les partagiez ici, l’espace commentaires sous cet article est fait pour ça ! Alors dites-moi, quels sont vos gestes green du quotidien ?

Mots clés : , , , ,

Commentaires (6)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NEWSLETTER

Restez informés ! Pour ne rien rater, inscrivez-vous à ma newsletter.


Toutes les photos sont la propriété d'Elodie.
Blog Natural Lifestyle & Healthy Food en Bretagne.
Mentions légales