• Accueil
  • Lecture #27 : Les Derniers Jours de Nos Pères – Joël Dicker

Lecture #27 : Les Derniers Jours de Nos Pères – Joël Dicker

Les Derniers Jours de Nos Pères de Joël Dicker est une de mes dernières lectures que je comptais bien vous partager par ici car je l’ai beaucoup appréciée. Après avoir lu La Vérité sur l’Affaire Harry Québert et Le Livre des Baltimore, du même auteur, je me suis plongée avec quelques réticences dans ce qui est, en fait, son premier roman. J’avais un a priori sur ce livre car, selon les critiques, il serait en deça des autres opus. Cependant, je peux vous dire qu’après avoir tourné la dernière page, j’étais dans cet état du lecteur vampirisé qui n’avait aucune hâte de lâcher son objet du délire.

Les Derniers Jours de Nos Pères – Joël Dicker

J’avais trouvé un lien particulièrement fort entre La Vérité sur l’Affaire Harry Québert et Le Livre des Baltimore, qui sont rythmés sensiblement de la même manière (et selon moi, avec brio). Les Derniers Jours de Nos Pères se distingue de ces deux romans à suspense. Avec ce livre, vous serez plongés en 1940 à Londres (et à Paris) dans la branche particulière des services secrets : le Special Operations Executive (SOE). Au-delà de l’aspect historique intéressant, j’ai adoré suivre les différents personnages de ce roman. Attachants. Apprendre à les connaitre, admirer leurs relations d’amitié, constater leurs évolutions au fil des épreuves… Et suivre ce père. Ce père, dont le fils est parti. Pour aller où ? Pour faire quoi ? Quand reviendra-t-il ?

J’ai aimé la finesse de cet angle : au lieu de faire un focus sur ceux qui partent défendre leur pays, le récit se focalise sur ceux qui restent. Ceux qui vivent avec leurs questionnements et leur espoir de tous les jours de retrouver leurs enfants aimés.

Je reste assez vague expressément pour vous donner juste envie d’ouvrir ce livre et de vous laisser guider tranquillement par le narrateur. Sans nul doute, vous serez attendris par cette bande d’amis et ce père, dans l’attente…

PS : accrochez-vous, les premières pages sont un peu molles à mon goût. Mais au-delà de 20/30 pages environ (le livre en fait 450), vous ne pourrez plus quitter ce livre ;-).

Belle lecture !

Avez-vous déjà lu Les Derniers Jours de Nos Pères ? Cet article vous donne-t-il envie de le lire ?

Mots clés : , ,

Commentaires (2)

  • Je ne l’ai pas encore lu mais il me tarde après avoir lu cet article. J’ai dévoré Harry Québert et Le livre des Baltimore au mois de Juillet!! Je me suis plongée des heures durant dans le deuxième et je le recommande! C’est drôle car j’ai aussi lu (et adoré) Dans les forêts de Sibérie et l’autobiographie de Simone Veil le mois dernier 😉
    Bonnes lectures et merci pour le partage!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restez informés

Pour ne rien ratez, inscrivez-vous à ma newsletter !


Toutes les photos sont la propriété d'Elodie.
Blog Natural Lifestyle & Healthy Food en Bretagne.
Mentions légales