• Accueil
  • 7 conseils pour vendre ses vêtements sur Internet

7 conseils pour vendre ses vêtements sur Internet

7 conseils pour vendre ses vêtements sur internet vide dressing tri vinted le petit monde d'elodie

Hello les filles,

J’espère que vous allez bien ! Dites-moi, vous aussi vous avez un dressing qui « dégueule » ? J’utilise volontairement ce terme car franchement, pour ma part, ça en devient indécent ! Il y a un peu plus d’un an, lors de mon déménagement sur Brest, j’ai fait un gros tri dans mes placards. Et autant dire que j’ai près de 50% de mes vêtements qui sont entassés dans des sacs cabas en attente de trouver nouvel acquéreur. Tous ces vêtements à vendre sont ceux que je ne souhaite plus porter mais la plupart sont (quasi) neufs. Etudiante, j’avais vraiment la fièvre acheteuse… Je m’en rends compte aujourd’hui. J’achetais vraiment TROP. Et le fait d’avoir travaillé pour un site e-commerce de prêt-à-porter ne m’a pas tellement aidé à être raisonnable non plus… Résultat ? Un dressing qui est plein à craquer… Et ça, ce n’est plus possible pour moi ! Alors, une seule solution : faire un tri (conséquent) (cette lecture m’a reboosté à me débarrasser du superflu ces dernières semaines). 

Comment se débarrasser de ses vêtements ?

Deux solutions : les donner ou les vendre.

Je donne beaucoup de sacs à la collecte de vêtements en faveur du Secours Populaire (vous savez, ces bornes que l’on trouve un peu partout en ville – pensez-y !).

Et pour le restant, je mets en vente sur Internet. J’avais commencé à créer un compte sur Tictail que j’avais d’ailleurs relayé sur le blog (catégorie qui a désormais disparu du blog – ne la cherchez donc pas ;-)). Et depuis quelques mois, je me suis inscrite sur le site Vinted, que je trouve particulièrement bien fait. C’est d’ailleurs la plateforme sur laquelle je vends le plus (j’ai aussi testé le fameux site Le Bon Coin). Niveau paiement, c’est sécurisé et autre avantage : on peut envoyer ses colis via Mondial Relay ce qui demeure bien pratique lorsque nos horaires de travail ne nous permettent pas d’aller à La Poste (les points relais, étant des commerces, sont ouverts plus tard le soir que La Poste – et parfois même le midi selon les cas ).

Pour vendre ses vêtements, vous pouvez aussi opter pour l’option vide dressing ou braderie. Ce que je compte faire lorsque je quitterai mon appartement l’hiver prochain. Mais avant cela, il y aura de l’eau à couler sous les ponts… Alors, en attendant : place à Internet pour liquider toutes ces montagnes de vêtements !

Après avoir testé plusieurs plateformes de vente en ligne,  je vous propose donc de retrouver mes 7 conseils pour vendre ses vêtements sur Internet (conseils valables pour tous les sites).

7 conseils pour vendre ses vêtements sur internet vide dressing tri vinted le petit monde d'elodie

7 conseils pour vendre ses vêtements sur Internet

  • Sélectionner les articles à vendre

Premièrement, comment faire le tri ? Ma technique lorsque j’hésite est de me poser la question suivante : « Ai-je porté ce vêtement ces 6 derniers mois ? » (hors pièce basique d’exception) ? Si la réponse est non, c’est qu’il est grand temps de s’en débarrasser !

Autre élément important : tout ne se vend pas ! Et oui, pas sûr que votre ancien t-shirt fétiche qui a jauni au niveau des aisselles plaise à un potentiel acheteur… Vendre ses vêtements sur Internet, ne doit (surtout) pas vous laisser penser que vous avez tous les droits. La règle d’or, c’est donc de se mettre à la place du client. Toujours. (Les avis sur les plateformes sont là pour vous le rappeler…).

  • Soigner les photos

Auparavant, je faisais mes photos avec mon reflex mais j’ai vite abandonné l’idée (trop chronophage). L’appareil photo du téléphone suffit amplement et permet de faire des photos très quali. L’essentiel est de prendre le vêtement devant et de dos, ainsi que de mettre en avant les détails (boutons, ceinture, poches, liseré, nœud, etc). Tout ce qui va faire la particularité de la pièce.

De plus, pensez à prendre en photo les étiquettes intérieures afin de prouver la marque, la taille voire les matières. Cela peut aussi intéresser votre potentiel acheteur…

  • Proposer le juste prix

Là encore, il est essentiel de se mettre à la place de l’acheteur. Pour vendre, pas de secret : il faut proposer le juste prix. Je suis parfois tentée de vendre un plus cher qu’à la normal un article détenant une valeur sentimentale particulière à mes yeux. Mais est-ce que ça intéresse le client ? NON. Alors, il faut rester logique !

Pour ma part, j’ai choisis de proposer une gamme de prix homogène pour la grande majorité des vêtements que j’ai mis en vente sur Internet. Le prix est quasiment le même pour chacune des catégories de vêtements : 5 euros les jupes, 4 euros les hauts, 5 euros les pantalons, 5 euros les chemises, etc. Cela me permet de proposer des prix raisonnables, logiques et dénuées de toute subjectivité. Je préfère vendre plus à un prix plus faible (#Business). Par contre, bien entendu, pour les pièces de marque, le prix est plus haut mais jamais dénué de sens.

De plus, pensez aux remises pour les clientes qui vont acheter plusieurs vêtements sur votre boutique en ligne. Une bonne façon d’inciter à l’achat et surtout de remercier et fidéliser vos clients.

  • Être irréprochable

Il me parait primordial de ne pas vendre de vêtements détenant des vices cachés (oui c’est comme pour les voitures, ça existe aussi dans le milieu impitoyable de la mode…). Lorsqu’un vêtement a un défaut, je ne le mets pas en vente. Je le fais recycler ou le donne, si le défaut est minime. Si jamais je mets en vente une pièce qui pourrait éventuellement présenter un petit défaut aux yeux de quelques potentiels acheteurs, je l’anticipe et le précise dans mon annonce (ce n’est parfois pas grand chose, mais il est essentiel de le préciser quand même : un petit accroc, des boutons qui ne sont pas d’origine, un pantalon raccourci, etc). Un mot d’ordre : transparence. 

  • Instaurer un lien avec les (potentiels) acheteurs

Parce que tant qu’à faire, autant instaurer une relation de confiance avec ses (potentiels) acheteurs. Je m’efforce à être la plus réactive possible, que ce soit pour répondre aux messages ou pour envoyer les colis. De plus, je veille toujours à mettre un petit mot de remerciement dans chacun de mes colis parce que (au-delà du fait que je sois hyper sympa comme fille…), j’apprécie avoir de même à la réception d’une commande.

  • Être organisée

Pour être opérationnelle et perdre le moins de temps possible lors de la préparation des colis, un solution : l’o-rga-ni-sa-tion ! J’ai une petite boite où je stocke enveloppes à bulles, scotch, ciseaux, crayons, post-it, etc. Pour qu’en deux temps trois mouvements le colis soit prêt, sans que cela soit la corvée. Bien pratique…

  • Faire de la publicité sur les réseaux sociaux

Les plateformes de vente en ligne (que ce soit Vinted, Vide Dressing, Le Bon Coin, Tictail, etc) drainent beaucoup de monde et vivent par elles-même, mais pour optimiser toutes vos chances de vendre rapidement, pensez à en parler autour de vous, et donc de le dire haut et fort que oui vous vendez vos vêtements sur telle plateforme. Où ça ? Sur les réseaux sociaux bien sûr ! D’autant plus que vos amis pourront être intéressés mais aussi passer le mot.

Ainsi, pour bien terminer cet article : je vous donne rendez-vous sur mon compte Vinted @elodie_gst pour dénicher des bonnes affaires (la grande majorité des vêtements sont à 5 euros)(et je viens de voir que j’avais 101 pièces en vente OLALA). Parce que je fais le doux rêve que d’ici la fin de l’été, je n’aurai plus rien à vendre… Aidez-moiiii ! Allez je vous mets au défi :-).

Bon shopping ♡

Cet article pour vendre ses vêtements sur Internet vous a-t-il plu ?

 

 

Mots clés : , ,

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NEWSLETTER

Restez informés ! Pour ne rien rater, inscrivez-vous à ma newsletter.


Toutes les photos sont la propriété d'Elodie.
Blog Natural Lifestyle & Healthy Food en Bretagne.
Mentions légales