Ma plus grande peur

Qui peut affirmer qu’il n’a « peur de rien » ? Il faut bien l’avouer : on a tous peur de quelque chose.

La peur fait tressaillir, transpirer, sursauter, pleurer… C’est tout un mix d’émotions qui s’emmêlent, qui nous font parfois repousser nos limites. Ma peur des serpents, par exemple, est le formidable moyen pour moi de vous montrer ma plus belle tête de dégoût. Mais ça, ce n’est pas si grave. Il y a pire.

Ma plus grande peur

Cette peur qui ne sonnera jamais à ma porte

Ma plus grosse peur ? Je la connais. Au-delà de l’évidence même de perdre mes proches (ma peur latente la plus prenante), j’ai une peur qui se cache parmi les plus évidentes : l’ennui. Je le déteste. Je le fuis. En fait, je ne le connais presque pas. Parce que j’arrive à m’en échapper. L’ennui, c’est la perte de goût à la vie, le reflet de la tristesse, l’étincelle qui s’éteint. Et il est hors-de-question que ce traître s’immisce dans ma vie. Je manque tellement de temps pour faire tout ce que j’ai envie de faire qu’il serait vraiment inopportun qu’il s’invite chez moi. Je croise les doigts, pour le moment, il ne sonne jamais à ma porte. Non tu n’auras pas ma peau. 

Relativiser

« Elo, elle ne se pose jamais ». Cette phrase, je l’entends. Je la comprends. Et j’ai même fait des efforts ces dernières semaines pour m’écouter, me reposer et prendre du recul sur certaines choses. Les deux moments particuliers durant lesquels j’ai dû me faire violence ces trois derniers mois m’ont aidé à relativiser. On peut donc rappeler la fameuse phrase : « Un mal pour un bien »… La seule chose qui compte, c’est de m’endormir le soir avec le sentiment du travail accompli. Satisfaite. Le sourire aux lèvres de cette autre journée qui prend fin.

La positive attitude

Récemment, j’ai changé de travail. Je suis plus heureuse car mes missions ont du sens et c’est aussi plus humain, ce qui n’a pas toujours été le cas. Et puis au-delà de toutes ces heures passées au bureau dans la semaine, je passe pas mal de temps à travailler sur le blog, je fais du sport, je lis, je regarde des émissions/reportages (pas trop con-con), et bien sûr je profite de mes proches… En somme, j’essaie d’apprendre toujours plus et de ne perdre aucune miette du temps qui défile. Et ainsi, je fuis ma plus grande peur : l’ennui.

Ressentez-vous les mêmes choses ? Et vous, quelle est votre plus grande peur ?

Je me suis un peu plus confiée qu’habituellement dans cet article, j’espère que vous avez apprécié le lire ♡

ma plus grande peur

 

Mots clés : , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restez informés

Pour ne rien ratez, inscrivez-vous à ma newsletter !


Toutes les photos sont la propriété d'Elodie.
Blog Natural Lifestyle & Healthy Food en Bretagne.
Mentions légales