• Accueil
  • Lecture #6 : L’Éloge de la Faiblesse – Alexandre Jollien

Lecture #6 : L’Éloge de la Faiblesse – Alexandre Jollien

le petit monde d'elodie lecture l'éloge de la faiblesse alexandre jollien

J’ai enfin lu un livre d’Alexandre Jollien. Cela fait des années que l’on m’avait recommandé ses livres. J’ai donc débuté par L’Éloge de la Faiblesse, son premier ouvrage, publié en 1999.

L’Éloge de la Faiblesse – Alexandre Jollien

le petit monde d'elodie lecture l'éloge de la faiblesse alexandre jollien

Tout d’abord, je vais commencer par vous dire qui est Alexandre Jollien. Désormais écrivain et philosophe, son parcours était loin d’être tout tracé. Né avec le cordon ombilical autour du cou, Alexandre Jollien est atteint d’athétose. De part sa condition d’handicapé, il est placé dans un Centre spécialisé durant 17 ans et en sortira à l’âge de 20 ans. C’est à 24 ans qu’il édite son premier livre, L’Éloge de la Faiblesse. Ce roman autobiographique relate une discussion entre lui et Socrate. Admiratif du philosophe grec, il se confie et revient sur son propre parcours, en livrant ses pensées les plus intimes.

Pourquoi lire ce livre ?

La forme : je commence par « la forme » car ça va vous plaire : ce livre fait moins de 100 pages !
De plus, grâce au format « discours », le témoignage n’en est que plus vivant. Le lecteur appréciera le rythme des échanges.

Le fond : Dans ce livre, Alexandre Jollien témoigne et se confie. Il ne se plaint jamais, malgré les aléas, les difficultés, les injustices. Il fait preuve d’une grande maturité mais aussi de tendresse. Il sait prendre du recul, positiver, accepter les situations mais aussi se battre afin d’être considéré comme un homme à part entière. Par exemple, il explique comment il a réussi à s’intégrer aisément auprès de ses camarades d’école. Une situation qui n’a pas été aisée car, une fois sorti du Centre, il ne connait pas les préoccupations adolescentes actuelles ni les musiques ou les séries à la mode. Ce qui aurait pu le mettre à l’écart de prime abord.

L’Éloge de la Faiblesse n’est pas moralisateur. Il relate des faits. Ce livre fait donc office d’un véritable témoignage.  Chacun retiendra ce qu’il voudra. Mais une chose est sûre : la lecture de ce livre fait du bien. C’est une leçon de vie. Il devrait être lu de tous. C’est pourquoi je vous le conseille aujourd’hui. Chacun peut se retrouver dans son récit. Il parle, notamment, beaucoup de la notion « vraie » de l’amitié. Une vraie préoccupation de tous les jours. L’Éloge de la Faiblesse est un livre intemporel et enrichissant.

Extrait de la partie « La joie d’exister »
« S’affirmer me paraît vital. Un copain souffrait d’un léger handicap au pouce. Il gardait toujours la main dans la poche. Je lui dis : « Il ne faut pas fuir son handicap. Regarde-moi, pour cacher le mien, il faudrait que je sorte dans la rue emballé dans un sac poubelle ! ». Très vite, j’eût l’intuition qu’en fuyant le handicap, on s’isole. Il est là, il faut l’accueillir comme un cinquième membre, composer avec lui. Pour ce faire, la connaissance de ses faiblesses me semble primordiale… »

Connaissiez-vous Alexandre Jollien avant de lire cet article ? Avez-vous envie de lire L’Éloge de la Faiblesse ? 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restez informés

Pour ne rien ratez, inscrivez-vous à ma newsletter !


Toutes les photos sont la propriété d'Elodie.
Blog Natural Lifestyle & Healthy Food en Bretagne.
Mentions légales